SP146 Terrify and Destroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SP146 Terrify and Destroy

Message  aslopensource le Jeu 22 Avr - 14:29



Uploaded with ImageShack.us

Par François Boudrenghien.

J'ai le plaisir de publier ici un article écrit par François (alias l'Elephant), décrivant les manoeuvres qu'il a effectué avec ses unités pour venir à bout, en seulement deux tours de quatre JgPzVI, maniés par moi-même lors d'une partie par mail avec VASL.


Michel et moi jouons le scénario « Terrify and destroy » (SP146). J’ai l’attaque (l’américain) et je dois soit contrôler 3 buildings sur 4 ou empêcher mon adversaire de sortir un Jagdtiger sur ma droite. Comme ces chars gêneront ma progression, je planifie leur destruction ou leur immobilisation. Cette partie, très technique, illustre de façon pertinente le combat contre des chars plus puissants. Quatre Jagdtigers et deux FlakPz ( 37L) contre cinq Shermans ( un 75, un 105 et trois 76L, 15MP) accompagnés d’un M8, cela peut paraître disproportionné mais en fait, la largeur du terrain, quatre demi cartes, et surtout la grande taille de ces pachydermes nécessairement BU me donnent un avantage dans un pur combat blindé. Les quatorze squads avec un bazooka contre trois squads allemandes par zone de combat sont le petit plus de mon attaque.



Fin du premier tour américain :

Les troupes entraient à gauche. Pour tester la défense et découvrir le CA de Y5 (X4/Y4 en début de partie) et les troupes qui l’accompagnent (5-4-8 LMG), j’ai envoyé un 3-4-7 CX le long de la route. Un tir de MG inefficace de Z8 et il arrive en X7 en phase d’avance. Le groupe 9-2 / 5-4-8 /HMG en Y7 l’ignore. Comme le défenseur demeure imperturbable, c’est le tour de la version mécanisée du HS « explorateur » : le M8. Il bouge vite , le crew a +2 et sa ROF de 2 font de lui un adversaire redoutable de côté ou de dos. Il fonce en X5 pour aligner le Jagdtiger de côté et celui-ci pivote son CA afin d’empêcher, entre autre, l’entrée du M8 dans sa case ( D2.6). Je bouge donc le M8, tente un bounding assez vain et termine sa phase de mouvement en CC6. Le défenseur retient son feu, ne sachant comment progresseront les autres blindés et l’infanterie. Ayant provoqué le changement de CA, j’envoie le Sherman avec gyro et leader 9-1 au nord (Y2) pour tirer en bounding sur le Jagd. Pas d’APCR , échec de l’AP , le char se replie en X2. Un Sherman est envoyé motion en V8 pour menacer. J’ai oublié de placer sur l’image un 6-6-7 en W3.


Fin du tour allemand :




Agressif, Michel choisit de chasser le chasseur ! Le Jagd en Y5 parvient en Y2 mais rate son tir. Même chose pour DD6. Quant au groupe 9-2, il évite la confrontation avec le 105 en S7 pour se replier en Z6. Le 5-4-8 en Y5 part en Z5 mais se fait aligner par les MGs du char en S7. Des troupes venues de l’est renforcent le secteur Z8. N’apparaît pas sur la carte mon infanterie au sud de ce secteur. V7 est constitué d’un kill stack : trois 6-6-7 et trois MMGs. C’est le début du second tour et les choses sérieuses commencent vraiment …

Tour 2 américain:




En prep fire, le M8 immobilise (C5.7) le Jagd en DD6. Je commettrai d’ailleurs le même type d’erreur au sud avec un Sherman qui sera immobilisé par un Flakpz. Avec des chars puissants, on oublie souvent que l’adversaire peut tenter une immobilisation à six hex et moins !

L’objectif le plus simple est alors le Jagd en mauvaise position en Y2. Je bouge le 105 en S7 vers X4 en tentant vainement un ESB car je voulais terminer hull down en Y5 pour limiter l’impact de panzerfausts tirés de Z2 .Même si le char est en mauvaise position, je ne dois pas sous-estimer le 5-4-8. Michel défend efficacement en couplant blindés et infanterie. Je loupe donc l’ESB et mon adversaire choisit de placer un SD en défense et de tenter un motion attempt qu’il réussit (D2.401). Un choix lucide car le Jagd devra pivoter à chaque fois pour tirer ce qui a toutes les chances d’être inefficace. Il est donc plus intelligent d’admettre la faiblesse du char pour en faire une cible plus difficile à toucher (+4). Cependant, la taille de la cible est primordiale dans un combat blindé : c’est pourquoi, il est assez aisé d’attaquer un Jagdtiger même si la bête est impressionnante. J’aurai donc un malus de +2 cumulé au bounding fire avec impossibilité de bénéficier de la proximité (TH cas L). Si je rate mes tirs, je placerai néanmoins mes blindés dans une position avantageuse pour tirer en défense le tour suivant. Le tir du Jagd en motion serait inefficace ; il devra donc s’arrêter ou fuir. Même immobilisé le 105 est bien placé à condition de survivre aux panzerfausts en prep fire allemande ( TH5).

Second mouvement : un 6-6-7 se déplace en W2. Objectif : entrer en CC avec le char non pour le détruire ou l’immobiliser (DR3 et moins) mais pour rester dans sa case même broken ( Nahverteidigungswaffe A.11622/ D13.34 ) pour l’empêcher de tirer ailleurs ( A7.212 :d’accord les chances de toucher en motion sont très minces mais pourquoi prendre des risques ?). Las, le char tire avec la BMG, 1FP à +2 et sur un snake, je loupe le moral du squad.



Troisième tentative : le char en X1 pivote et se dirige en Y1 , stoppe pour tirer de côté sur le Jagd. Michel réagit instantanément et tire au canon pour placer le CA en Y1 /X1, une technique éprouvée dans les combats de chars. Cela réveille mon sniper qui casse le 5-4-8. Il n’y a plus aucun intérêt à tirer de Y1 et le char se dirige donc en V2 pour tirer en bounding de côté. DR12, enrayement !

Quatrième tentative avec le dernier char au sud. Smoke mortar en U7 ( D13.32) afin d’éviter toute anicroche avec Z8 et direction T2. Le Sherman attendra la phase de tir en avançant pour gagner une acquisition ce qui n’est pas le cas en bounding sauf s’il avait un gyrostabilizer ( D11.1). Sur un DR4, il touche de côté le char et le détruit.

Au sud, à force de grenades fumigènes et de HS, le Jagd en Z8 sera débordé (à noter entre autre la position du HS en Z7) et attaqué en CC par un 9-1 et un squad. C’est un gambit car mon infanterie sera en mauvaise position lors de la prep fire. L’attaque réussit et le char ne peut répliquer avec le SN (attaque séquentielle quand l’infanterie attaque un blindé en CC).

Le scénario se termine au tour allemand car logiquement Michel décide de sortir au sud le dernier Jagd. En effet, les risques d’un autre combat de blindés, d’un tir chanceux de bazooka, voire du PSK capturé et la possibilité de s’immobiliser sur un DR12 imposent cette sortie. Le tir d’un Sherman qui aperçoit fugitivement le Jagd sur la route mettra un terme à la partie.

Si le char était sorti, nous aurions assisté à un cas limite. Etre le seul à posséder des chars est la plupart du temps un avantage décisif mais , ici, vu la faiblesse de mon infanterie après cet assaut, la possibilité de panzerfausts et le moral de 8 des unités allemandes, je pense que l’allemand avait toutes les chances de tenir sa position.



En résumé, un combat de chars demande une bonne connaissance de certaines règles mais permet une confrontation intéressante entre des techniques d’attaque et de défense. Michel a usé de façon pertinente de toutes les ficelles possibles pour extraire son char de ce guêpier.



A noter, une petite erreur de règle que nous avons failli commettre: François s'apprètait à entrer dans l'hex de mon JgPz en 10Y5 avec son M8 pour le “freezer”. Or, cet hex est totalement entouré de murs et le M8 est une “Armored car” et celles-ci ne traversent pas les murs (cf Divider vert). Durant la partie, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'un stuart et craignait donc cette manoeuvre impossible. Dans une partie en FtF avec des vrais pions en cartons je n'aurais sans doute pas fait une telle confusion, mais en VASL par email, on est moins concentré.

Ma défaite lors du tour 2 allemand est due à une LOS que je n'ai pas vue qui a permis à l'un des shermans de tirer dans le dos du char alors qu'il traversait sa LOS pendant à peine 1/2MF. C'était jouable avec un blindé petite cible, pas avec un monstre comme le JgPzVI, là c'était suicidaire (TH à 7!). Mais , même en jouant beaucoup il arrive encore que l'on ne voit pas certaines LOS. (Michel).
avatar
aslopensource
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2010
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://aslopensource.forum-free.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum